L’organisation

Historique du festival.

Stéphanie Méal (1ère adjointe à la mairie de Dinan), Hervé Berville (Député de la deuxième circonscription des Côtes-d'Armor), Philippe Gautier (Délégué général du festival) et Didier Lechien (Maire de Dinan). (de gauche à droite)

L’association Festival Films Courts Dinan (FFC DINAN) a été créée en 2017 grâce à la volonté et à la passion de son créateur, Philippe Gautier, étudiant âgé de 17ans.

Le 17 novembre 2017, Philippe Gautier organise une simple soirée dédiée aux courts-métrages en collaboration avec le groupe Emeraude cinémas, la soirée est un succès public. Suite à cette réussite, la municipalité de Dinan décide de suivre le projet dans le cadre d’une deuxième édition plus ambitieuse.

"Dinan doit être une vitrine sur le cinéma de par son label, ville d'Art et d'Histoire, et possède tous les atouts pour accueillir un très grand festival de cinéma consacré au format court. J'ai envie de prendre la responsabilité, même très jeune, d'aider des talents à diffuser leur travail. J'ai moi même été empêché de le faire quand j'ai réalisé mon dernier court-métrage et il n'y a rien de plus frustrant que d'être privé d'avoir les récompenses de cet exercice, c'est en salle et devant un public." Philippe Gautier, délégué général.

Les 16 et 17 Novembre 2018, Dinan accueille donc la deuxième édition de l’évènement avec la mise en place d’une compétition officielle ouverte à 15 réalisateurs professionnels et à une compétition jeunes talents, très ciblée dans sa sélection, pour 8 réalisateurs débutants avec majoritairement des films autoproduits, indépendants et/ou amateurs. Le tout encadré par un jury de professionnels de cinéma en partenariat avec l’Association des Responsables de Distribution Artistique (ARDA). Des prix furent remis par le jury, le Grand Prix, le Prix Jeunes Talents, les Prix d’interprétation ARDA et les prix du public.

Yolande Segarra (trésorière de l'association), Philippe Gautier (délégué général du festival) et Aude-Marine Bertin (Responsable des invités).

L’association compte aujourd’hui 5 membres du milieu de l’audiovisuel basés à Dinan travaillant à l’année sur le projet et beaucoup de bénévoles pendant la durée du festival dont la mission locale et des étudiants. Une véritable aide est apportée par le Club des Entreprises du Pays de la Rance (CEPR) et le Club 41 Français pour encourager le jeune Philippe Gautier dans son envie de pérenniser le projet mais aussi afin d'assurer le développement et la coopération économique du Pays de Dinan par le biais de la culture.

En 2019, le troisième Festival des Films Courts Dinan s'étend sur trois jours et reçoit des invités de marque comme les réalisateurs Jean Becker et Jacques Doillon mais aussi  le célèbre journaliste Patrick Poivre d'Arvor. Plus de 1 500 spectateurs se sont bousculés pendants trois jours dans les salles d'Emeraude Cinémas pour aller voir la très riche programmation proposée par l'association avec en plus, une Compétition Etudiante  et une véritable montée en puissance de l'Hors Compétition (séance jeune public, séances spéciales, masterclass)..

Philippe Gautier recevant un chèque de plus d'une trentaine de chefs d'entreprises du CEPR et du Club 41.

Les réalisateurs et producteurs choisissent désormais le Festival des Films Courts de Dinan pour présenter leurs films, concrétiser des rencontres et engager des actions déterminantes pour leur carrière future.

Présenté à la manifestation, un film aura une visibilité pour les professionnels présents. C’est aussi l’occasion pour les sélectionnés de révéler les différents talents à des potentiels partenaires ou diffuseurs présents tous les ans pour découvrir de nouveaux talents.

Et l'aventure ne fait que commencer pour notre jeune festival..

Les réalisateurs Jean Becker et Jacques Monnet devant le pot de l'amitié lors d'une soirée du festival.