Communiqué Officiel de l’Alliance Francophone

Communiqué Officiel de l'Alliance Francophone

PREMIER FESTIVAL DES FILMS COURTS DE DINAN, PARRAINÉ PAR L’ALLIANCE FRANCOPHONE...

Rimbaud a déclaré : « On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans ».

 

Michèle Barbier, porte parole de l'Alliance Francophone.

Faisant preuve d'une maîtrise remarquable du métier, le tout jeune Philippe Gautier, 17 ans à peine lui prouve le contraire. Un fou du 7° Art qui ne se contente pas de faire en solitaire ses débuts dans l'univers des caméras. Il élargit son enthousiasme à ceux qui ont les mêmes vibrances.
Il les entraîne généreusement dans son aventure, sachant que le partage des valeurs constitue la meilleure des communications. L'Alliance Francophone, elle, a la passion de la langue française et des valeurs que celle-ci véhicule.
Respect de l'autre, quel qu'il soit, pourvu qu'il vive intensément nos valeurs essentielles.
La culture étant un moyen privilégié d'expression, elle soutient des événements répondant à cette idéologie.
C'est avec joie qu'après avoir soutenu le Festival du Film Francophone d'Angoulême, l'Alliance Francophone a répondu à l'appel du nouveau Festival des Films Courts de Dinan.

En effet, parmi les vecteurs les plus efficaces du rayonnement de la culture française, parce qu'ils sont éminemment populaires, figurent la chanson et le cinéma.

Tout comme la chanson, le film court exprime l'essentiel, en peu de temps, en peu d'effets, en peu de mots.
Un coup de poing en plein cœur.
S'il est beau, ce coup de poing ne blesse pas, il s'installe durablement dans les mémoires.
L'Alliance Francophone était donc présente à Kréatika, la 4° Fête des Auteurs-Compositeurs-Interprètes francophones, le 16 novembre au Cirque Romanès (où la musique se mêlait chaleureusement à une autre culture populaire ; le cirque).
Et bien sûr présente à Dinan.

Dans sa programmation, Philippe Gautier favorise le scenario qui relate de faits réels. C'est là son originalité.
Un éclairage du quotidien, mais pas un reportage.
Ce-dernier décrit des faits, froidement, objectivement. C'est son rôle.
Le film court souligne le ressenti de l'actualité et, touché dans son affectivité, le spectateur s'identifie pleinement aux personnages.
L'Alliance Francophone porte donc un intérêt particulier à ce nouveau Festival des Films Courts de Dinan et suivra avec attention son développement, au sujet duquel elle n'a aucun doute.

Président Jean Rth Guion